Suivi des patients COVID-19

  Topaze Air

Visite à domicile des patients Covid 19 par les IDE (VC19)

Pendant la durée de l’épidémie, de manière dérogatoire et transitoire et afin d’assurer la surveillance à domicile des patients atteint ou suspect d’infection, les IDE sont autorisés à coter un AMI 5,8 par analogie avec un acte existant à la NGAP : acte de surveillance clinique de prévention pour un patient à la suite d’une hospitalisation pour épisode de décompensation d’une insuffisance cardiaque ou d’exacerbation d’une bronchopathie chronique obstructive (BPCO). En effet, cet acte de référence comprend la surveillance clinique du patient et la recherche de signes d’aggravation, l’éducation à la santé, la tenue d’une fiche de surveillance et transmission des informations au médecin avec alerte si l’état de santé du patient le nécessite.

Le nombre d’actes et la fréquence de réalisation seront déterminés par la prescription médicale.
Si la surveillance s’applique à un patient nécessitant par ailleurs des soins, l’acte AMI 5,8 sera cumulable à taux plein en dérogation de l’article 11B.
Par ailleurs, la règle inscrite à l’article 13 de la nomenclature générale des actes professionnels sur le remboursement des indemnités de déplacement selon laquelle « le remboursement accordé par la caisse pour le déplacement d’un infirmier ne peut excéder le montant de l’indemnité calculé par rapport à l’infirmier, se trouvant dans la même situation à l’égard de la convention, dont le domicile professionnel est le plus proche de la résidence du malade » ne s’applique pas en l’espèce.
Concernant le choix de l’acte, saisissez VC19.

Télésuivi infirmier des patients Covid-19 (TC19)

Pendant la durée de l’épidémie, de manière dérogatoire et transitoire et afin d’assurer la surveillance à domicile des patients atteint ou suspect d’infection, le suivi à distance en télésoin pour IDE, ou télésuivi, a été défini par l’arrêté ministériel du 16 mars 2020.

Un suivi en présentiel pourra avoir lieu si le patient bénéficie d’ores et déjà de visites à domicile d’un IDE pour une autre raison, ou si le médecin et l’IDE estiment que le télésuivi n’est pas adapté pour le patient.
Le télésuivi est réalisé préférentiellement par vidéotransmission avec le patient, ou par téléphone si les équipements du patient et de l’infirmier ne le permettent pas. Il est réalisé en utilisant les moyens technologiques actuellement disponibles (site ou application sécurisé via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, équipé d’une webcam et relié à internet, ou à défaut, un téléphone).
La cotation est un AMI 3,2 (TC19).
 
Lors de la saisie de la prescription, pensez à cocher Soins particuliers exonérés (exo 3) dans la partie Prise en Charge, car elle est assurée par l’Assurance maladie obligatoire à 100% pour les patients exposés au Covid-19.
 
Concernant le choix de l’acte, saisissez TC19.
Sachez que si n’importe quel autre acte est coté en même temps lors de la saisie de la prescription, alors le logiciel interdit l’enregistrement.
La facturation est interrompue si vous essayez de facturer un autre acte lors d’un même passage que le TC19.